Figurine Mr. ROBOT

Mr. Robot : une excellente série qui met en scène un hackeur « perturbé »

Des moments décalés, des personnages déconcertants, un scénario qui embrouille les spectateurs : la série Mister Robot est totalement atypique. Diffusée pour la première fois aux Etats-Unis, en 2015, elle a très vite été proposée sur les chaînes européennes. Et même sur France 2, en 2e partie de soirée.

Le synopsis est le suivant : Elliot Alderson (interprété par Rami Malek, en tous points exceptionnel dans ce rôle) est employé à la All Safe Security. Il travaille à la direction de l’informatique en tant qu’ingénieur sécurité. En clair, cet adepte du polo à capuches (son vêtement de prédilection) est spécialisé en cybersécurité. Il à pour collègue, entre autres, son amie d’enfance, Angela Moss.

Ce petit génie est également un hackeur exceptionnel. D’ailleurs, il passe la nuit à regarder ses écrans et à s’immerger dans la vie de ses proches, pour les protéger ou pirater les comptes de ses ennemis. En parallèle, la F Society, un groupe de hackers dirigé par l’énigmatique et troublant Mister Robot (Christian Slater), cherche à  le recruter. L’équipe de pirates informatiques est composée de personnages aux personnalités différentes et complémentaires : Mobley, Romero, mais également Darlene Alderson (la sœur d’Elliot).

Dans l’ambiance de Mr. Robot

C’est depuis leurs locaux secrets de Coney Island, dans un parc d’attraction désaffecté, qu’ils cherchent l’E Corp (Evil Corp). Une firme ultra puissante dirigée par Philipp Pryce. Elliot se retrouve dans une position des plus délicate car son entreprise, la All Safe Security, a notamment pour principal client l’E Corps.

Le personnage central d’Elliot est “asocial”. Il vit de manière isolée, a de rares rapports avec les autres. Il croise quand même Krista, sa psychothérapeute ; Shayla, une voisine qui lui fournit également ses doses de drogues (un mélange de morphine et suboxone) ; ou encore Leon et Ray, ses voisins. Souffrant de troubles mentaux, qui semblent grandir au fil des épisodes, Elliot est paranoïaque. Il a des troubles hallucinatoires, est victime d’anxiété sociale, de dépression. Bref, son état mental lui fait voir et interpréter la réalité d’une façon tout à fait déroutante… Le spectateur n’est pas au bout de ses surprises !

Une ribambelle de personnages atypiques

Autre personnage central plutôt singulier qui croisera le chemin d’Elliot : Tyrell Wellick, vice-président de l’E Corp. Originaire de Suède, Tyrell est ultra ambitieux. Avec le soutien de sa femme,Joanna, il n’hésite pas à aller aussi loin qu’il le faut pour parvenir à ses fins.

Dans cette série, que l’on doit à Sam Esmail, le spectateur est totalement pris en otage d’un scenario complexe et iconoclaste. Il faut dire qu’il y de bien étranges individus, comme le transgenre Witherose.  Particularité : il est à la fois le gourou de la Dark Army et le sérieux et austère Zhi Zhang, ministre de la sécurité de l’état chinois. A noter également la présence d’un agent féminin du FBI, Dominic DiPierro, dite Dom.

La saison 3 a été diffusée sur USA Network en décembre 2017. Pour la France elle est disponible en dvd et blue-ray depuis avril 2018. Une 4e saison serait prévue, selon une confidence de Sam Esmail sur son compte Instagram.

A noter que la série fait également l’objet d’un jeu sur smartphone. Mr. Robot : 1.51exfiltratiOn est un jeu vidéo disponible, sur Android, iPad et iPhone/iPod Touch, développé par Night School Studio et édité par Telltale Games

cbd93d577c0d4d776535508e9f684b2d###############
Translate »

Pin It on Pinterest


Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62

Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62