Figurine ALIEN

Alien ce n’est pas un film, ce sont au total six ! Le premier opus, Alien le huitième passager, est réalisé par Ridley Scott en 1979.

C’est alors un événement dans l’univers du film de science-fiction. Le long métrage remporte d’ailleurs différents prix, dont l’Oscar des meilleurs effets visuels. Son importance dans l’histoire du cinéma est telle qu’il rejoindra même la National Film Registrery, la prestigieuse bibliothèque américaine du congrès, en 2002, en tant qu’œuvre culturelle d’importance.

Le succès sera durable. Alien engendre une franchise et devient une saga avec les trois opus qui se veulent la suite.

En 1986 sort Alien le retour, réalisé par James Cameron, suivi en 1992 d’Alien 3, réalisé par David Fincher.

En 1997, le nouvel épisode de la saga : Alien la résurrection, est réalisé par le Français Jean-Pierre Jeunet.

Dans ces quatre premiers films le personnage central, le lieutenant Amanda Ripley, est interprété par la talentueuse Sigourney Weaver.

En 2012, avec Promotheus, et 2017, avec Alien : Covenant, Ridley Scott revient à la réalisation. Les deux histoires, bien que situées dans le même univers que les précédent films, se veulent alors indépendantes.

Dans Alien : Covenant on nous dévoile les origines du Xénomorphe (forme étrangère ou ce qui affecte une forme autre que sa forme habituelle, terme utilisé également en minéralogie).

La saga Alien

La saga a pour cadre temporel l’année 2122. Un important cargo spatial, le Nostromo, effectue alors son voyage de retour, après une de ses missions commerciale habituelle.

Mother, l’ordinateur de bord du Nostromo, capte des signaux sonores au beau milieu du silence interplanétaire.

Une clause du contrat de navigation des membres d’équipage, stipule qu’ils doivent rechercher tout signe de vie dans l’espace. C’est la raison pour laquelle Mother sort prématurément ses sept passagers du sommeil artificiel dans lequel ils étaient plongés.

Afin de remonter à la source du signal, l’équipage affrète une navette pour se rendre sur la planète LV-426. La navette subit des avaries lors de l’atterrissage rendu chaotique à cause du relief. Une partie de l’équipage, composée du lieutenant Ripley, de l’officier scientifique Ash, ainsi que de l’ingénieur Parker et du technicien Brett, reste à bord pour effectuer des réparations. Quant au capitaine Dallas, à l’officier en second Kane et à la navigatrice Lambert, ils partent afin de remonter à la source du signal.

C’est alors que nos trois protagonistes trouvent un vaisseau extraterrestre. En inspectant l’intérieur, ils font la surprenante et macabre découverte d’un énorme cadavre fossilisé. Il s’agit d’une créature aux dimensions impressionnantes : environ quatre mètres de haut ! En l’examinant de plus près, ils se rendent compte que le thorax de la créature présente un trou béant, laissant à supposer que quelque chose s’est extirpé par cet orifice.

Pendant ce temps-là, l’ordinateur de bord informe le lieutenant Ripley qu’après analyse le signal était une alerte de niveau important et qu’il y a danger. Ellen Ripley cherche aussitôt à avertir l’équipe qui explore le vaisseau extraterrestre mais sans succès car une pluie de météorites brouille les communications.

Pendant ce temps, à bord du vaisseau extraterrestre, l’officier en second Kane découvre un passage vers la partie inférieur. A l’aide d’un filin, maintenu et guidé par les deux autres membres d’équipage qui l’accompagnent, il descend…vers l’inconnu.

Kane distingue alors ce qui semble être des œufs, noirs et verdâtres, présents par centaines. S’approchant de l’un des œufs, celui-ci éclos par le haut en expulsant une créature qui ressemble vaguement à une araignée de couleur chair. La créature transperce la visière du casque de Kane et se plaque contre son visage.

Après cet étrange incident, l’équipage rejoint en hâte son vaisseau remorque et est bien évidemment mis en quarantaine. Cependant, en voulant détacher la créature toujours agrippée au visage de Kane, Dallas et Ash sectionnent une de ses pattes. Instantanément, une sorte d’acide surpuissant jaillit du corps de cette dernière. Quelques heures plus tard, la créature meurt, sans que l’on en connaisse les raisons, et elle se détache du visage de Kane.

Après différents événements il nous sera révélé que la créature extraterrestre a fait en sorte que son fœtus entre en gestation dans le corps de Kane. Le rejeton de cette dernière s’expulsera plus tard par son thorax.

Et voilà comment les humains sont entrés en contact avec les premiers Xénomorphes … Suivront, tout au long de la saga, d’autres aventures et d’autres confrontations.

La saga Alien a aussi inspiré des jeux vidéo tel que : Aliens : Coloniales Marines sorti en février 2013, un jeu de tir à la première personne développé par Gearbox Software et édité par Sega. Ou encore, Alien : Isolation sorti en octobre 2014  jeu d’action-aventure en vue à la première personne, développé par The Creative Assembly et édité par Sega. Divers jeux de rôle et jeux de société sont aussi des produits dérivés de cet univers futuriste. Sans compter de nombreux comics édités par Dark Horse.

3b53e61fa7a60b128efacd3b0b155e83555555555555555
Translate »

Pin It on Pinterest


Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62

Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62