Affiche de la saison 1 Raising DionCe n’est ni une série de super-héros classique, ni une chronique familiale ordinaire. Bref, Raising Dion est un peu à part dans l’univers des séries télévisées. Voilà pourquoi il peine sans doute à convaincre. Et pourtant, C’est une histoire bien attachante, diffusée depuis octobre 2019 sur Netflix.

La série “Comment élever un super-héros ?” est inspirée d’un comics

Couverture du comics Raising DionRaising Dion, ou Comment élever un super-héros ? est inspiré d’un comics publié en 2015, à l’initiative de Dennis Liu et Jason Piperberg. Mais Carol Barbee, actrice et scénariste américaine a repris l’affaire et décidé de l’adapter au format série. Il est vrai que l’histoire est originale. En effet, c’est l’histoire d’un petit garçon de sept ans, prénommé Dion. Toutefois, il dispose de pouvoirs un peu “surnaturels”. Et c’est de manière inopinée, à l’heure du petit déjeuner, qu’il se découvre quelques dons. En effet, sous ses yeux médusés, ses céréales et son verre de lait tournoient gentiment dans les airs. Avant de finir écrasés sur le sol.

Une maman présente, un papa disparu

La maman, Nicole Reese Warren, comprend vite que son fils n’est pas tout a fait ordinaire. De fait, la voilà contrainte de vivre avec ce lourd secret. Tout en essayant de protéger le bout de chou qui lui n’a qu’une chose en tête : s’amuser et se faire des amis. Nicole, interprétée par Alisha Wainwrigt, est donc un peu seule et désemparée face à cela. D’autant qu’elle n’a pas grand monde à se confier depuis la mort accidentelle de son mari, Mark Warren (Michael B Jordan himself).  Même sa sœur aînée, médecin, refuse de la croire. Seul, le meilleur ami de son défunt mari, Pat, alias Jason Ritter, semble être présent pour lui prêter main forte.

Dion incarné par Ja’Siah Young

Dion découvre ses super pouvoirs

 

Voilà pour le pitch. Mais le plus intéressant dans l’affaire ce sont les quelques effets spéciaux très sympas et le jeu des acteurs. Alisha Wainwrigt, entre autres, est remarquable dans son rôle de jeune veuve et jeune maman. Le jeune Dion, Ja’Siah Young, est adorable. Il a les réactions d’un enfant de son âge, cherche à se faire des copains, s’amuse de tout et de rien. Il lui arrive même d’être un peu énervant. Et, bien que sa mère lui conseille de rester discret, il est forcément tenté, parfois, de faire usage de ses pouvoirs de super-héros. Enfin il a une petite copine d’école absolument exquise : la jeune Esperanza Jimenez, incarnée par Sammi Haney. Et ce petit bout de chou, qui a la maladie des os de verre, est prodigieux ! Dans cette série, il y a évidemment toute une réflexion, peut être pas assez aboutie, sur la différence.

Les critiques de Raising Dion sont dures

Dion va faire usage de ses super pouvoirs

Sur le web, les avis sont très partagés sur cette série TV. Et les critiques sont parfois vraiment dures, voire injustifiées. Parmi les principaux reproches ?

  • Un scénario un peu creux

Beaucoup prétendent que le fond est un peu mollasson et que la série s’étire en longueur. Effectivement, ce n’est pas la série de super-héros classique, avec beaucoup d’action et de bruit. C’est plus nuancé. Il s’agit là plutôt d’une espèce de drame familial. Et c’est intéressant de se focaliser sur l’enfance d’un super-héros, de voir comment il découvre ses pouvoirs, ce qu’il en fait, comment il apprend peu à peu à les utiliser.

  • L’enfant qui joue très très mal

Cette remarque est vraiment très subjective. Il me semble au contraire que Dion est crédible, il n’en fait pas des caisses. L’air étonné qu’il prend lorsqu’il découvre qu’il peut faire voler ses briques Lego est assez convaincant. Et il court, il crie, il gesticule… mais comme tout enfant normalement constitué.

  • Où est le super-vilain ?

Parmi les reproches souvent entendus, il y a aussi le fait que la série n’est pas assez équilibrée. Car le vilain n’est pas omniprésent, comme dans tout bon comics qui se respecte.

 

Bref,  Raising Dion ne fait pas l’unanimité. En tous les cas, moi j’ai aimé et trouvé qu’il était intéressant d’aborder la thématique de l’enfance des super-héros, très rarement abordée. Y aura t’il une saison 2 ? L’histoire nous le dira. Après Stranger Things et The Umbrella Academy, dans un genre différents, cette petite série TV américaine amène un vent de nouveauté. C’est frais et plaisant.

 

 

Categories

Typologie de produit

Fabricant - marque

Disponibilité

Prix

54ed5b58375be916d47d9934a29c5157^^^^^^
Translate »

Pin It on Pinterest

Share This

Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62

Notice: Trying to get property of non-object in /home/kingdomfht/www/wp-content/themes/RoyalCommerce/functions.php on line 62